Articles

Expositions

Reims : Anne-Marie Bernaudat expose ses bronzes

Des sculptures à découvrir jusqu’au 22 décembre 2016

Anne-Marie Bernaudat, sculpteur, travaille sur le(s) corps. Elle présente un ensemble de vingt bronzes jusqu’au 22 décembre 2016 à Reims à la Maison du Département.

La personne, l’humain : voilà ce qui l’inspire. Anne-Marie Bernaudat expose vingt sculptures de bronze imposantes et originales en ce moment à la Maison du Département de Reims. Des œuvres associées à une trentaine de dessins et des carnets. « Vu la grandeur des lieux j’ai la chance de présenter mon travail complet », explique l’artiste. « J’ai voulu montrer la phase préparatoire de mon travail. Pour que les gens comprennent mieux mon univers ».

Des oeuvres intimes, personnelles

Un univers fait d’échanges et de partages d’expériences. Anne-Marie Bernaudat cherche à découvrir, à dévoiler des tranches de vie, la personnalité de ses modèles. Aussi cet enrichissement mutuel tient-il une place essentielle dans son art comme dans la vie.

D’ailleurs l’artiste présente les mardis, jeudis et vendredis de 15 à 18 heures se fait un réel plaisir de répondre  aux questions des visiteurs. Elle propose même une rencontre collective samedi 3 décembre à 16 heures.

Une exposition accessible à tous

"Nous sommes ici en centre-ville, poursuit-elle, n’importe qui peut venir voir l'exposition. Je pense notamment aux jeunes qui n’oseraient peut-être pas pousser la porte d’une galerie. C’est un lieu populaire et ça me plaît."

Exposition de sculpture set dessins : Anne-Marie Bernaudat expose ses oeuvres jusqu'au 22 décembre 2016 à la Maison du Département à Reims (51100), 18 rue Carnot. Ouvert du lundi au vendredi de 9 à 18 heures. Entrée libre. Site web du sculpteur ICI

Tmavision

A VOIR AUSSI SUR TMAVISION

- Anne-Marie Bernaudat sculpte l'émotion des corps (vidéo)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié le 22/11/2016

SHARE

Vos commentaires :

Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire :