Articles

Expositions

Le 21 mai au musée Jeanne-d’Aboville, à La Fère

Nuit des musées : trois expositions inédites et une visite thématique

Œuvres restaurées, artiste étrangère conviée, productions scolaires et visite thématique : au musée Jeanne-d’Aboville de La Fère, dans l’Aisne, la « Nuit européenne des musée » sera animée. Rendez-vous est donné à 18 heures ce samedi 21 mai 2016.

A La Fère la 12ème édition de la « Nuit européenne des musée » est inédite. Le musée Jeanne-d’Aboville s’est décarcassé pour intéresser les petits et grands et suggère trois expositions différentes et plusieurs visites ce samedi 21 mai 2016, de 18 à 22 heures, pour une nocturne pleine de surprises…


CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR


Secrets de restauration

• Avec  l’exposition « Retour de restauration » le musée dévoile cinq toiles restaurées en 2015. Martine Mathias, la conservatrice du musée, présentera les œuvres et les méthodes de restauration employées.





Les enfants à l’œuvre !   

    

         

• Les enfants ont aussi droit à leur propre exposition !  Avec « Les ateliers du musée » le public découvrira  les travaux de 200 élèves en classe de primaire et maternelle à La Fère et  Beautor, et les créations des collégiens de La Fère.  

                            

Fabrication d’un mobile en forme de perroquet pour les plus petits, travail sur le paysage hollandais en peinture et sur les intérieurs d’église avec la reproduction d’architecture gothique sur papier : tous « Ces travaux pensés et organisés autour du programme scolaire des enfants seront réunis dans la grande salle verrière, explique Mariel Hennequin, guide au musée. Les collégiens ont aussi réalisé de petites sculptures en bronze, leur propre enluminure ou encore détourné des portraits pour en faire de nouvelles œuvres » poursuit-il.




Une artiste péruvienne invitée

• L’artiste péruvienne Ana Villafana invitée à cette nocturne présentera une installation, contemporaine en miroir du tableau « Nature morte aux fleurs et aux oiseaux », du peintre italien Casissa.



Des animaux cachés au musée

• Enfin, en plus de la visite libre du musée, le guide Mariel Hennequin proposera une  visite thématique sur « Les animaux dans les œuvres du musée » agrémenté d’anecdotes historiques  et Elodie Riquet, adjointe au patrimoine et animatrice pédagogique du musée, un jeu de piste sur les animaux.

Tmavision

Nuit des musée : de 18 à 22 heures au musée Jeanne-d'Aboville de La Fere, 05 rue du Général de Gaulle, 02800 La Fère. Entrée libre.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’HISTOIRE DU MUSEE

400 toiles en cadeau

Le musée Jeanne-d’Aboville, musée d’art située à La Fère dans l’Aisne, voit le jour au XIXème siècle. La comtesse d’Héricourt de Valincourt légua la totalité de sa collection de tableaux à la ville en 1860. Soit 400 toiles, flamandes et hollandaises essentiellement. Une première partie de ces toiles est exposée dès 1969 et la totalité en 1881.

Des poteries et bijoux anciens

En 1980 Pierre Foulon lègue, quant à lui, sa collection de pièces archéologiques suite à des fouilles effectuées non loin de là, dans le village de Versigny. Elle est constituée de pièces datant de la Préhistoire, de l’Antiquité et du Moyen-Age : de poteries, bijoux, armes mérovingiennes, monnaies romaines et même d’un cruppellarius -  une statuette en bronze représentant un gladiateur gaulois. La seule au monde jamais retrouvée à ce jour.

Des jeunes aux parents…

Grâce  à ses collections, reconnues d’intérêt public, le musée possède l’appellation « Musée de France ». Depuis trois ans maintenant Elodie Riquet qui a créé un service pédagogique et propose des activités aux groupes scolaires. « Pour leur faire découvrir les merveilles autour d’eux. Faire venir les enfants permet ensuite d’attirer les familles qui ne connaissaient pas le musée, qui fût fermé pendant dix ans. » Le musée accueille aujourd’hui entre 1000 et 1 500 scolaires par an et compte environ 25 visites par mois. Un beau début pour cet établissement qui hier encore n’était plus fréquenté.

Bientôt une exposition itinérante

« Ces ateliers permettent de promouvoir la culture et d’amener les parents au musée, poursuit Céline Caron, coordinatrice du réseau d’éducation prioritaire sur le  secteur de La Fère. Nous aimerions faire de l’exposition des enfants une exposition itinérante dans les mairies alentours et attendons les retours. »

Tmavision

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Publié le 19/05/2016

SHARE

Vos commentaires :

Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire :