Articles

Culture & Tradition

Festival Photo de Chauny

Pierre Commeine photographe et auteur d’ « Une rose au printemps »

Pierre Commeine, photographe et écrivain soissonnais

Rencontre avec le photographe et écrivain Pierre Commeine, l'un des dix photographes invité à exposer pour le Festival photo de Chauny les 29 et 30 avril 2017. Il revient sur son travail d'illustration du roman par la photo.




« Je présente un travail de photographe exprimant des scènes du roman par la photo ». Avec « Une rose en automne », publié en mars 2017 A contresens éditions, Pierre Commeine conjugue deux de ses passions : écriture et photographie. Un travail et des clichés exposés les 29 et 30 avril au Festival photo de Chauny et une démarche expliquée lors d’une conférence.

« En cours d’écriture j’ai eu comme un flash », précise Pierre Commeine, dont le roman débute part d'un fait historique : 9 civils sont arbitrairement fusillés pour espionnage par les Allemands, le 18 septembre 1914 à Vauxrezis. L’écrivain en invente un 10ème : le fiancé de Marie-Amélie, apprenant alors qu’elle est enceinte. Elle reviendra se recueillir dans son village avec sa fille après la guerre, et lui raconter l’histoire de son père.


Trois photos, un choix


Les deux premières photos écartées pour l'illustration du livre "Une rose en automne"             La photographie finalement choisie pour illustrer le roman de Pierre Commeine


Le photographe qu’il est, aussi, participera à l’illustration de la couverture de son roman. « J’ai  développé des photos selon mon ressenti et j’en ai proposé trois (ci-dessus). La première ne correspondait pas au format de la couverture du livre, sur la deuxième il n’y avait pas la petite fille de Marie-Amélie. On finalement choisi la troisième où Marie-Amélie est avec sa fille et parait un peu moins triste. »


Couverture et montage final

Montage final et couverture du roman de Pierre Commeine. (Vendu 15€)



Un cliché qu’il a dû redévelopper. Le photographe est confronté à des exigences différentes, d’ordre technique, liées à la publication de son livre. « J’ai désaturé la photo – plus claire - car le ton ne correspondait pas à la couverture du livre. » poursuit-il. Elle sera mariée à deux autres photographies (ci-contre). Un travail réalisé par la Maison d’édition A contresens éditions.






Illustrer un passage du roman

Deux des neuf photos illustrant un passage du livre "Une rose en automne"

Pierre Commeine s’est également plié à un autre exercice : illustrer un passage de son roman avec neuf photos. « Celui où Marie-Amélie raconte à sa fille ce qui s’est passé Vauxrezis ». Le résultat est bluffant, semblable à des clichés pris sur le tournage d’un film. L’expression, la pose, le regard : en l’espace d’un instant, d’une image, le photographe raconte une histoire.



« Je fais de la photo par amour du regard, de la personne. Je fais surtout du portrait » précise Pierre Commeine, dont la passion pour la photographie remonte au secondaire, tout comme celui pour la littérature d’ailleurs. « Mais je ne les avaient pas encore jamais liés ».

Dans son prochain roman, sa démarche est inverse. Ses photos lui ont inspiré un roman, celle d’une  infirmière française rencontrant un soldat américain. Il sortira en 2018.


Un livre pour restaurer la cathédrale de Soissons

Un ouvrage sorti en mars 2017. (Vendu 20€)

En attendant les amoureux de la photographie et du patrimoine peuvent toujours s’intéresser à la « Cathédrale de Soissons, de l’ombre à la lumière ». Un ouvrage publié au mois de mars chez A contresens éditions. Les recettes de cet album photos permettront restaurer la rosace et de l’orgue de la cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais abimés par la tempête Egon de janvier 2017.

Tmavision

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Publié le 07/05/2017

SHARE

Vos commentaires :

Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire :