Articles

Culture & Tradition

Visites de printemps dans une usine de recyclage à Beautor

Teris spécialités ouvre ses portes au public dans le cadre du « Printemps de l’industrie » 

Depuis jeudi 14 mars plus de cent vingt entreprises picardes accueillent gratuitement le public pour un tour du propriétaire. Toutes participent au « Printemps de l’industrie » qui se tient en ce moment même et jusqu’au dimanche 7 avril en Picardie. L’occasion de découvrir des sites industriels de l’intérieur, de rencontrer des professionnels et de participer à des ateliers et conférences. A Beautor, l’usine de recyclage Teris spécialités nous a ouvert ses portes.

 En temps normal le site est inaccessible. Mais il fait beau et surtout c’est l’ « Printemps de l’industrie ». Alors exceptionnellement, tout comme une centaine d’entreprises picardes,  l’usine de recyclage Teris spécialités a ouvert ses portes au public. Le site de six hectares laisse approcher ses installations dont d’immenses cuves dressées dans le ciel de Beautor.

 A l’extérieur les camions citernes vont et viennent, des fûts et conteneurs sont stockés mais le produit transporté, lui, reste invisible. Sécurité oblige. Et pour cause : Teris spécialités recycle des solvants. «  Les déchets issus des industries pharmaceutiques, chimiques, automobiles. » explique Guillaume Gros, le directeur du site. « Il sont traités pour en faire un solvant régénéré. » Il en va ainsi de  l’éthanol recyclé et réutilisé dans les lave-glaces ou encore de l’acétone recyclé des vernis.

 Des solvants recyclés à 100%

 Soit, tout se transforme... Mais vraiment tout ? Et comment ? «Grâce au procédé de distillation. De sorte que 85% des composés sont recyclés et les 5 à 15% restants, ce que nous appelons le’ culot de distillation’, est  valorisé en combustible énergétique à la place du gaz, du pétrole ou du charbon, détaille le directeur. En clair: tout est recyclé en matière ou en énergie ».

 C’est d’ailleurs dans l’un des bâtiments, dans l’ « atelier de régénération », que le public pourra observer la façon dont ces déchets sont traités. Des solvants chauffés entre 100 et 220°c, qui sont donc vaporisés puis refroidis et récupérés. Les déchets, plus lourds, restants eux dans le fond des cuves. 

 Visites guidées les 28 mars et 4 avril

 La visite, elle, se termine dans un laboratoire où tous les composés sont analysés dès leur arrivée et à leur sortie de l’usine. Force est de constater que cette éco entreprise de vingt trois salariés regroupe donc toutes sortes de corps de métier allant de la production à la maintenance en passant par l’administration ou l’environnement.

 Pour les découvrir plus en détail l’invitation est lancée : rendez-vous est donné à 14 heures ce jeudi et jeudi prochain à Beautor, rue Moinet sur l’ancien site de la centrale EDF. Mais attention, sur inscription !

 

Tmavision.com

Printemps de l’industrie : du jeudi 14 mars au dimanche 7 avril. Visites gratuites dans l’Aisne, l’Oise et la Somme mais sur réservation. N° vert : 0 800 02 60 80. Programme de la manifestation sur www.printemps-industrie.picardie.fr

SHARE

Vos commentaires :

Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire :